Histoire des tapis berbères

L'art et l'artisanat berbères pourraient être qualifiés d'abstrait, l'inspiration des motifs est en effet bien souvent issue de traditions millénaires et d'une imagination instinctive dont les techniques se transmettent oralement de génération en génération, souvent de mères en filles. Il en découle un code esthétique berbère, principalement représenté par des motifs géométriques symbolisant les grandes thématiques de vie et de culture berbères.
Sources : Thèse de Loubna TRIKI, l'artisanat berbère : permanence des matériaux, symbolisme des formes.

◈◈◈◈◈    

La confédération de tribus Beni Ouarain se trouve dans une zone géographique située entre le massif montagneux du Rif et le nord de la chaîne de l'Atlas. Ces régions montagneuses ont donné naissance au fameux tapis Beni Ouarain à la qualité de laine exceptionnelle et au design sobre et graphique. Les brebis du Moyen-Atlas sont par ailleurs réputées pour la douceur et l'épaisseur de leur laine. Ces tapis un succès incontestable auprès des designers et décorateurs d'intérieur, qui se les arrachent.

Les tapis confectionnés par les artisanes de la région d'Azilal se caractérisent par le fait qu'ils sont composés d'une ligne tissée et d'une ligne nouée, ce qui lui donne son apparence typique. Cette région du Haut-Atlas est particulièrement reculée, difficile d'accès et éloignée des autres tribus, ce qui a sans doute donné au tapis Azilal son caractère absolument unique au Maroc. L'originalité des motifs ainsi que le choix de couleurs vives donnent à ces tapis un air résolument moderne et exclusif.

Les tapis Boujaad portent le nom de la race de brebis typiques de cette région. Les tribus zayanes qui vivent dans les montagnes du Moyen-Atlas, aux alentours de Khenifra, tissent des tapis à la laine longue, aux reflets dorés et aux tonalités généralement chaudes dans des nuances de rouge, violet et parfois jaune. Ce  tapis magnifiques sont plutôt rares et difficiles à trouver.

Les tribus Beni M'Guild vivent dans le Moyen-Atlas central, aux alentours du village d'Azrou. Leurs tapis de laine épaisse aux nœuds serrés se distinguent par un mélange de motifs abstraits et géométriques. Souvent dans des tonalités bleues, la laine de ces tapis est teinte en utilisant notamment de l'indigo, tout comme les tribus Touaregs qui utilisent cette plante pour teindre leurs habits. On retrouve également ces tapis berbères dans de subtiles tonalités vertes ou rouges.

Plus proches de la côte Atlantique, les plaines situées entre la capitale Rabat et la ville de Meknès sont le fief des tribus Aït Zemmour, qui ont quant à elles défini leur art à travers le style graphique utilisé dans le tissage des tapis traditionnels Zemmour. À poils courts et aux motifs en lignes horizontales parfois décorées par des symboles abstraits, souvent dans les tonalités chaudes de rouge et safran, les tapis Zemmour sont sans doute les plus connus des tapis berbères marocains. Le climat de cette région a certainement influencé le choix du type de fibre de laine, le tapis Zemmour plus proche des kilims, n'étant pas idéal pour les zones montagneuses froides et rudes.

Les tapis de style Zanafi sont tissés par les tribus originaires de l’Anti-Atlas, dans le sud marocain. Ils sont tissés de laine à poils courts, rappelant ainsi les kilims du Moyen-Orient. Ils sont généralement composés de bandes horizontales blanches et noires mais peuvent également présenter des motifs en losange ou sont parfois chinés. Plus fins et légers que les tapis issus des régions plus froides, ces tapis sont sobres et élégants.

◈◈◈◈◈◈

Yaas Design vend principalement des tapis Beni Ouaraindes tapis Zemmour, des tapis Boucherioutes, des tapis Azilal et des tapis Zanafi

Language
French
Open drop down